Site de l'académie de Versailles

Accueil > Les enseignements et projets > L’EPS > La journée d’intégration vue par les 6e

La journée d’intégration vue par les 6e

mercredi 4 octobre 2017 par E. Rouxel

Les élèves de 6e encadrés par leur professeur de Français Mme DRAGOVIC vous présentent leur vision de la journée d’intégration...

Le lundi, 25 Septembre 2017, le Collège Robert Doisneau, notre collège, a organisé pour tous les élèves de 6e une sortie au parc de Sceaux afin qu’ils se connaissent mieux et qu’ils construisent un esprit d’équipe. Il y avait environ 140 élèves des six classes : 6e A, B, C, D, E et F. C’était une idée de nos professeurs d’E.P.S. et de nos professeurs principaux. Nous sommes partis du collège à 8h et nous sommes rentrés à 17h30. C’était une journée bien remplie.

Pour nous rendre au parc de Sceaux, nous avons pris le bus. Les tickets de transport étaient payés par le collège. Comme nous étions nombreux, nos professeurs avaient décidé de faire deux groupes qui ont emprunté des trajets différents et qui, par la suite, ont pratiqué les mêmes activités, mais aux horaires inversés.
Les 6e A, E et F ont pris le bus 197 de la RN 20 jusqu’à Sceaux. Ils ont fait une course d’orientation le matin et des jeux l’après-midi. Les autres classes, c’est-à-dire les 6e B, C et D ont pris le bus 128, puis le 395 et ont d’abord fait des jeux le matin et la course l’après-midi.
Mathis connaît bien le trajet, il l’emprunte tous les jours pour venir au collège. Lundi, il était heureux, pour une fois, d’avoir ses copains qui ont « mis de l’ambiance ». Et Mathis n’est pas le seul à être content, nous autres, nous avons apprécié aussi ! Comme le 128 passe devant chez Clément, devant chez Lisa et devant chez Sofiane, c’était pour eux l’occasion de montrer aux nouveaux copains où ils habitaient.

Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est une course d’orientation, voici l’explication. C’est une course, à ciel ouvert, qui ressemble à une chasse au trésor, sans les pirates. Plus précisément, ce sont les élèves de 6e, c’est à dire nous, qui avions le rôle des pirates, sauf que nous n’y avons pas pensé. Et puis, nous n’avions pas à chercher un trésor, mais des balises. Les balises sont des poteaux en béton avec une poinçonneuse au bout. Il y en avait seize au total. Elles étaient cachées dans la forêt ou dans les buissons et elles étaient numérotées. Les participants étaient divisés en équipes de quatre ou cinq élèves, ce qui faisait au total seize équipes pour trois classes. L’objectif était de trouver, une par une, les balises qu’on nous envoyait chercher. A cet effet, nous étions munis d’une carte du parc qui nous servait à repérer d’abord l’endroit de la balise, puis nous aidait à nous orienter. Les arbitres, c’est-à-dire nos professeurs, validaient notre trouvaille en vérifiant si notre carton-réponse comportait le bon poinçon au bon endroit. L’objectif de chaque équipe était de faire valider le plus de poinçons possibles en une heure. Les meilleures équipes en avaient validé dix ou onze. Parmi les autres, il y en a qui ont pensé qu’il était important de participer… Ajoutons une précision, si vous vous posez la question de savoir pourquoi les équipes étaient composées de quatre membres, voici la réponse : c’est pour des raisons de sécurité. Si quelqu’un se blessait, un des membres devait rester auprès de lui tandis que les deux autres allaient chercher de l’aide. Heureusement, il n’y a pas eu de blessés. Il y a juste eu quelques élèves fatigués qui passaient un tour en restant assis sur le banc. Globalement, la course était animée, très amusante et tout de même un peu fatigante.
Le pique-nique a eu lieu sur la grande pelouse du château de Sceaux. Chacun a apporté son goûter et sa boisson. Nous avons mangé tout en rigolant et partagé nos sucreries préférées avec nos copains dans la bonne ambiance. Le temps du repas était le seul moment où les six classes s’étaient retrouvées ensemble. Certains d’entre nous ont eu l’idée de se renseigner auprès des autres classes sur leurs activités de la matinée. C’est ainsi que nous avons appris que pour la course d’orientation il ne fallait pas courir depuis le début pour ne pas se fatiguer tout de suite. Et c’est ainsi qu’on a appris qu’il y aurait plusieurs sports au choix.

Le jeu poule-renard-vipère (« PRV ») se joue entre trois équipes :
- « les poules » mangent des vipères et sont mangées par des renards,
- « les renards » mangent des poules et sont mangés par des vipères, et
- « les vipères » mangent des renards et sont mangés par des poules.
Chaque équipe a son camp, marqué par des plots de couleurs différentes. Le jeu a pour but de capturer tous les membres d’une des équipes adverses. Une fois attrapé le membre d’une autre équipe, il faut le ramener dans son camp. Pour être délivré, le membre capturé doit être touché par un de ses coéquipiers. Personne ne peut être attrapé s’il est dans son camp. Pour en savoir plus, nous vous conseillons d’y jouer.

Après une journée bien chargée, nous sommes rentrés, fatigués mais contents.

Voici quelques impressions recueillies de la sortie :

- Je n’ai pas trop aimé le jeu poule-renard-vipère, car les classes n’étaient pas assez mélangées, ce qui donnait l’impression qu’une classe jouait contre les deux autres.
- J’ai beaucoup aimé cette journée car je me suis bien amusée. Cependant, après le jeu, j’avais très faim et l’heure du déjeuner se faisait attendre.
- J’ai adoré cette sortie, mais je n’ai pas aimé le bus, car on était tous serrés, on était trop bousculés, et il n’y avait pas forcément de places assises ; dans le jeu PRV j’ai appris comment ne pas se faire manger à la fin, mais je ne vous le dirai pas.
- C’était bien, car on a pu échanger avec nos amis qui n’étaient pas dans la même classe que nous. Nous avons aussi appris à mieux se connaître. La CO nous a aidé à apprendre à bien lire une carte.
- J’ai été un peu déçue car nous n’avons pas été mélangés toute la journée.
- J’ai aimé les autres jeux que nous avons fait après le PRV : le foot, le rugby et le frisbee. J’ai adoré le pique-nique et la CO.
- C’était bien, on a joué au foot, mais il y a eu beaucoup de bouchons au retour.
- Pendant le PRV, je n’étais pas au meilleur de ma forme car j’avais très faim. Sinon, cette journée était super, mon activité préférée était la course d’orientation car les classes étaient mélangées.
- Avec les bousculades dans le bus, on se croyait en discothèque. Et pendant la course d’orientation, on se croyait dans un travail et dans un jeu en même temps.
- Cette sortie était extrêmement cool car on a pu renforcer des liens d’amitié pendant toute la journée. Ce que je n’ai pas apprécié c’est que l’équipe des renards s’est trouvée décimée à la fin car ils étaient tous partis faire autre chose.
- Je n’ai pas du tout apprécié cette journée car pour moi ce n’était pas une journée d’intégration.
- J’ai profité de la sortie pour ramasser beaucoup de marrons dans la forêt avec mes copines.
- J’ai bien aimé cette première sortie avec le collège. J’ai trouvé les sports très géniaux, surtout la course d’orientation. Il n’y a rien que je n’ai pas aimé.
- J’ai bien aimé la sortie. Le PRV était un jeu très amusant. La CO aussi. Le but de la journée a bien été respecté, c’était la journée d’intégration. Franchement, je n’ai qu’une chose à dire, cette journée était excellente.
- C’était une super journée. J’ai découvert de nouveaux amis.
- J’ai bien aimé cette journée car j’ai pu découvrir de nouveaux sports et me rapprocher de mes camarades. J’espère que les autres collèges ont fait la même chose. Je le souhaite à tous les autres élèves de 6e.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Robert DOISNEAU (académie de Versailles)
Directeur de publication : R.PRUDENT